Pierre Ménès défend Vincent Labrune sur un cas précis du mercato

Pierre Ménès défend Vincent Labrune sur un cas précis du mercato

Photo Icon Sport

Depuis les révélations sur le refus de l’OM de recruter éventuellement Riyad Mahrez lors du mercato d’hiver 2014 et la phrase attribuée à Vincent Labrune, « je ne supporte pas que l’on me prenne pour un gogo », envoyé à l’agent du joueur, tout le monde ironise sur le flair du patron de l’Olympique de Marseille. Mais si un an plus tard, il est facile de vanter les mérites du buteur algérien de Leicester, il est quand même utile de rappeler que pas grand monde ne connaissait Riyad Mahrez et que personne en Ligue 1 n’avait jugé utile de le recruter, l’OM comme les autres. C’est ce qu’a rappelé Pierre Ménès, qui tient à souligner que l’ancien joueur du Havre est une réelle surprise.

« Pour Mahrez, le niveau qu’il affiche depuis l’entame de la saison est vraiment surprenant. On ne l’attendait pas forcément à ce niveau. Il est en pleine période d’euphorie et le but qu’il inscrit face à Chelsea en est la parfaite illustration. Marquer 20 à 25 buts par saison est à la portée de beaucoup de bons attaquants, mais le plus dur maintenant pour lui c’est bien entendu de confirmer. En plus d’avoir une bonne technique, il participe à l’effort défensif. Ce n’est pas un joueur fainéant. Moi, je compare Mahrez plus à Enzo Francescoli. Mais le Mahrez du Havre n’a rien à voir avec celui de maintenant. Personne ne pouvait l’attendre à ce niveau et je pense que même lui ne s’attendait pas à faire autant sensation en Premier League… », a fait remarquer le consultant de Canal+ sur Le Buteur. Via Twitter, Pierre Ménès a insisté dans son analyse : « Si Labrune l'a raté toute la L1 l'a loupé aussi ». Riyad Mahrez aura l’occasion de parler directement avec le consultant de la chaîne cryptée, puisqu’il sera dimanche soir l’invité du CFC.

Share