OM : Vidal, Obi Mikel, c’est bien beau mais c’est cher

OM : Vidal, Obi Mikel, c’est bien beau mais c’est cher

Photo Icon Sport

Désireux de se renforcer dès cet hiver avec l’arrivée d’au moins trois joueurs, « un par ligne » selon Rudi Garcia, l’OM va forcément comprendre que le marché des transferts du mois de janvier est particulièrement compliqué quand on mise gros dessus.

Sur la planète football, tout le monde sait que le club provençal a de l’argent frais à dépenser, et aucun cadeau de ne lui sera fait. Alors que l’OM était habitué à se faire prêter des joueurs pour des montants très modiques, ce ne sera plus le cas, et malgré les 200 ME à dépenser sur les prochaines saisons pour se renforcer, Andoni Zubizarreta ne compte bien évidemment pas tout claquer en un hiver. La preuve avec ces deux pistes de choix qui s’éloignent doucement en raison du volet économique. Il s’agit tout d’abord du défenseur barcelonais Aleix Vidal, qui ne sera pas retenu par le FC Barcelone, mais le joueur acheté 25 ME il y a un peu plus d’un an par le club catalan conserve tout de même une valeur marchande très élevé. Trop élevée selon la presse espagnole, qui estime que le nouvel OM n’a pas les moyens de s’aligner, entre montant du transfert et salaire de l’ancien sévillan.

Enfin, le dossier John Obi Mikel est légèrement différent, car si le Nigérian coûtera très cher en terme de salaire, ce dernier aurait changé d’avis et ne compterait pas quitter Chelsea au milieu de sa dernière année de contrat, affirme la presse anglaise. La raison est assez facile à comprendre, il sera beaucoup plus à l’aise en juin prochain pour discuter avec ses prétendants, plutôt qu’en janvier où tout le monde ne recherche pas forcément un milieu de terrain. Dès lors, les enchères pourraient monter très (trop ?) haut pour un joueur suivi notamment en Turquie.

Share