OM : Vente à l'Iran, une prise de position claire et nette

OM : Vente à l'Iran, une prise de position claire et nette

Photo Icon Sport

Tandis que la perspective éventuelle de voir l'Olympique de Marseille racheté par des investisseurs iraniens fait évidemment le bonheur des supporters du club phocéen, Bernard Laporte a fermement démenti le rôle d'intermédiaire que certains lui prêtaient dans cette opération. En effet, la rumeur initiale affirmait que l'ancien sélectionneur national du XV de France, désormais candidat à la présidence de la Fédération Française de Rugby, avait mis en contact Margarita Louis-Dreyfus avec les responsables iraniens d'un fonds d'investissement. Mais Bernard Laporte a préféré tordre le cou à ce bruit infondé.

« C’est faux ! Je ne suis pas du tout concerné. A mon avis, mon nom revient dans la presse parce que je connais une personne qui a priori pourrait être impliquée dans ce dossier. Mais cela s'arrête là. Je n'ai rien à dire. En tout cas, si j'étais concerné, croyez-moi que je le dirais. Je n'ai mis personne en relation avec l'OM. Il faut que tout le monde sache que je ne connais pas Margarita Louis-Dreyfus et si je l'avais mis en relation avec un quelconque racheteur potentiel, il aurait fallu que je la connaisse ! Je n'ai donc rien à voir dans ce film. Et puis, je n'en ai rien à faire ! », a admis, dans La Provence, Bernard Laporte, qui s’apprête à quitter le RC Toulon. 

Share