OM : Un Emir de Dubaï derrière le rachat de l'OM ?

OM : Un Emir de Dubaï derrière le rachat de l'OM ?

Photo Icon Sport

Le diner entre Vincent Labrune et Pablo Dana continue de faire du bruit à Marseille, où le fantasme de la reprise du club par des investisseurs dure depuis des années.

Si cette perspective est encore lointaine, le dossier a au moins le mérite d’être actif, comme le prouve cette rencontre entre le président marseillais, qui a fait cette démarche avec l’aval de Margarita Louis-Dreyfus, et le banquier italien. Ce dernier a pris l’habitude de suivre de près d’éventuels rachats dans le monde du football, facilitant notamment l’arrivée du milliardaire Bee Taechaubol au Milan AC. Cette fois-ci, selon L’Equipe, il oeuvrerait pour le compte d’un investisseur des Emirats, le nom de Mohammed Al-Maktoum, émir de Dubaï et beau-père du Cheick Mansour, le propriétaire de Manchester City, serait murmuré sans plus de certitudes. Un portefeuille solide donc, même si on se veut bien évidemment prudent du côté de l’OM.

« Dana a des relations et pas mal de contacts dans le Golfe. C’était un diner de travail pour échanger et donner un cadre plus précis à une hypothétique vente. Mais cela ne va pas au-delà », assure-t-on au sein du club provençal. Il faut dire que dans la région, on est bien placé pour savoir que les investisseurs peuvent parfois effectuer de belles promesses pour se faire mousser, et tout faire capoter quand il s’agit de payer les monnaies sonnantes et trébuchantes pour prendre le contrôle financier du club. Un exemple qui vaut bien évidemment pour le fameux Kachkar, ou bien Nice plus récemment et son investisseur saoudien qui n’a jamais donné les garanties bancaires.

Share