OM : Passi recrute l'avocat qui a fait cracher 20ME au PSG pour virer Blanc !

OM : Passi recrute l'avocat qui a fait cracher 20ME au PSG pour virer Blanc !

Photo Icon Sport

Mis sur la touche par les nouveaux dirigeants de l'Olympique de Marseille, Franck Passi a décidé de faire valoir ses droits. Et pour cela, il a choisi de s'offrir les services de l'avocat qui a négocié les 20ME touchés par Laurent Blanc après son limogeage du PSG. Dossier épineux à venir pour Frank McCourt.

Franck Passi a gentiment accepté de jouer les pompiers de service lorsque l'OM a eu besoin de remplacer d'urgence Marcelo Bielsa, puis c'est encore lui qui a repris les commandes de l'équipe tout aussi rapidement après le limogeage de Michel. Mais lorsque Frank McCourt a racheté l'Olympique de Marseille, Passi a presque aussitôt été écarté au profit de Rudi Garcia. Si du côté du milliardaire américain et de Jacques-Henri Eyraud, on a fait savoir qu'on voulait continuer à travailler avec Franck Passi, mais sous une autre forme, ce dernier ne l'entend pas de cette oreille. Car Passi avait le désir de diriger l'OM sur une saison entière, et pas être un intérimaire. Et c'est pour cela qu'il avait obtenu cet été un contrat d'entraîneur principal, lequel est prévu pour durer jusqu'en juin 2018. 

Et un proche de l'ancien coach de l'Olympique de Marseille a prévenu que Franck Passi n'allait pas se contenter d'un rôle symbolique au sein du club phocéen. « Franck a été à la tête de l’équipe pendant six mois et il n’est pas question pour lui d’envisager d’autres fonctions à l’OM que celle d’entraîneur principal », a indiqué un membre du clan Passi dans Le Parisien. Pour défendre ses intérêts, le désormais ancien coach de Marseille a décidé de confier le dossier à Maître Carlo Alberto Brusa, qui a notamment travaillé avec Didier Deschamps, quand ce dernier a quitté l'OM...et Laurent Blanc au moment de son limogeage du PSG. Et la première décision de ce dernier a été de faire annuler un rendez-vous entre Franck Passi et la direction de l'OM. Un problème qui pourrait se régler par un chèque, et qui pose déjà un autre souci à Marseille, puisqu'un club ne peut pas avoir deux entraîneurs principaux en même temps sous contrat. Celui de Rudi Garcia n'est donc toujours pas validé par la LFP. 

Share