OM-OL : S'il marque, Bedimo célèbrera son but, pas Njie

OM-OL : S'il marque, Bedimo célèbrera son but, pas Njie

Photo Icon Sport

Avant le choc entre l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais, Henri Bedimo et Clinton Njie, deux néo-Marseillais passés par Lyon, se sont confiés sur leurs retrouvailles avec leur ancien club.

Un an après leur séparation du côté de Lyon, lors du départ estival de Clinton Njie à Tottenham en 2015, Henri Bedimo et l'attaquant camerounais se retrouvent cette saison sous le maillot de l'OM. Après des débuts timides, avec un match chacun au compteur en Ligue 1, les deux hommes, qui se considèrent comme des « frères », vont retrouver avec bonheur leur ancien club lyonnais. En effet, ce dimanche soir, l'OL se présentera à Marseille pour le grand match de la cinquième journée de championnat. Un Olympico particulier pour ces deux joueurs, mais surtout pour Njie, qui a été formé à Lyon après son départ du Cameroun en 2011 alors qu'il n'avait que 18 ans.

Ce club rhodanien, le virevoltant attaquant olympien ne l'oubliera jamais. Et c'est pour cela qu'il a décidé qu'il ne fêterait pas son but s'il venait à marquer au Vélodrome dimanche. « Je serais fier de marquer, mais je ne vais pas célébrer ce but », a avoué, sur SFR Sport, Njie, qui ne sera en tout cas pas suivi par son compatriote défensif. « Moi déjà, je marque rarement voire jamais donc si je marque contre Lyon, je célèbre pour une seule raison : ça sera peut-être le dernier but de ma carrière », a lancé avec humour Bedimo, qui espère donc marquer son neuvième but de sa carrière face à son ancien club dans le but de faire gagner son nouveau groupe marseillais.

Share