OM : Les minots face au PSG, un exemple pour la L1

OM : Les minots face au PSG, un exemple pour la L1

Photo Icon Sport

Le 5 mars 2006, l’Olympique de Marseille, en désaccord avec le Paris Saint-Germain et la Ligue de Football Professionnel, décidait d’envoyer son équipe réserve au Parc des Princes pour finalement décrocher le match nul (0-0).

Un incroyable épisode dont José Anigo, 10 ans plus tard, se souvient comme si c’était hier. Et pour cause, l’ancien directeur sportif de l’OM était à l’origine de cette folle initiative dont il a révélé les coulisses sur le site de France Football.

« Contrairement à ce que nous avions l’habitude de faire, la préparation du match fut ultra-rapide, s’est souvenu le Marseillais. Nous n’avons pas effectué de mise au vert et nous sommes partis le matin même du match à 6 heures en train. Nous voulions donner une banalité inhabituelle à cette rencontre. Pour nous, la défaite était évidente mais il fallait être cohérent et courageux. Nous avions donc décidé que tous les titulaires habituels restaient à Marseille, qu’Albert Emon remplaçait Jean Fernandez sur le banc et que nos jeunes compléteraient le groupe. »

Comme quoi, tout est possible…

La suite, on la connaît : les minots réalisaient un véritable exploit en ramenant le point du match nul. Un modèle à suivre pour les visiteurs du Parc des Princes. « Nous aurions volontiers signé pour une courte défaite mais l’histoire a voulu que nos jeunes héros d’un soir entrent dans l’histoire marseillaise. (...) Pour toujours, cela restera un match pas comme les autres dans l'histoire olympienne. Et je dirais même que cette rencontre doit montrer l’exemple à ceux qui jouent contre le grand PSG actuellement. Dans le foot, tout est possible », a souligné Anigo, sans vouloir s’adresser directement à l’OM.

Share