OM : Le Vélodrome sonnera encore le creux, la chute est effrayante

OM : Le Vélodrome sonnera encore le creux, la chute est effrayante

Photo Icon Sport

Une semaine après avoir reçu l'OL dans un Vélodrome où seulement 32.000 spectateurs étaient présents, on devrait passer sous la barre des 30.000 tickets vendus pour la réception du FC Nantes ce dimanche soir, on évoque même 25.000 supporters. Quoi qu'il en soit, avec seulement 18.000 abonnés contre près du double l'an passé, il est évident que le trésorier de l'Olympique de Marseille savait à quoi s'attendre. Et les premières projections sur la saison n'ont pas de quoi le réjouir, même si évidemment une série de bons résultats pourrait relancer l'intérêt des spectateurs. 

Aujourd'hui en France fait un premier bilan des affluences au Vélodrome, et cela fait très mal. En 2014-2015, sous les ordres de Marcelo Bielsa, l'OM avait attiré en moyenne 53.130 spectateurs dans son stade, et faisait le plein partout à l'extérieur. L'an dernier, après la démission express d'El Loco, et même si les abonnés étaient encore très nombreux, l'affluence était tombée à 42.015. Et depuis le début de la saison, on est à 32.013 supporters de moyenne, soit 20.000 de moins qu'il y a deux ans. Et cela alors que l'OM a déjà reçu l'OL, qui était généralement sa deuxième meilleure recette de l'année après le PSG. Même loin du Vélodrome, Marseille attire visiblement moins, ainsi mercredi à Rennes le stade breton était très loin d'afficher complet. 

Quoi qu'il en soit, du côté des associations de supporters, on n'est pas réellement surpris. « Il y a déjà le contexte. Depuis le titre de 2010, ça a été une grande entreprise de destruction. Il y a aussi les interdictions de déplacements, et puis il y a bien sûr le sportif. Les supporteurs ne sont pas des niais qui ne connaissent rien au football, fait remarquer Michel Tonini, le président des Yankee, histoire de rappeler que l’OM ne s’est pas donné les moyens de retenir ses supporters ce qui laisse l’espoir d’une embellie avec l’achat du club phocéen de Frank McCourt. La venue de McCourt peut relancer la passion. On a déjà senti un petit frémissement. S’il débarque avec un programme ambitieux, l’été prochain il y aura une nouvelle vague d’abonnements, c’est quasiment sûr. »

Share