OM : Labrune n’arrivait pas « à la cheville d’Aulas »

OM : Labrune n’arrivait pas « à la cheville d’Aulas »

Photo Icon Sport

La page Vincent Labrune est en train d'être tournée du côté de l'Olympique de Marseille, mais le désormais futur ancien président de l'OM a encore les oreilles qui sifflent. Alors que ce dernier a décidé de se taire en ces moments difficiles pour lui, certains n'y vont pas de main morte au moment d'évoquer sa présidence. Sur le site FootballClubdeMarseille, Matthieu Franceschi, ancien porte-parole des South Winners et supporter très écouté, a dit tout le mal qu'il pensait de Vincent Labrune et n'a pas hésité à reprendre les propos de Jean-Michel Aulas sur ce même sujet.

« Vincent Labrune est bien le pire président de l’histoire olympienne. Il n’arrive pas à la cheville d’un Pape Diouf, il n’arrive pas à la cheville d’un Jean-Michel Aulas qui a eu une définition juste du personnage il y a moins d’un an : « Labrune veut grandir plus vite qu’il ne peut le faire. J’ai dit à Vincent Labrune que c’était un guignol et qu’il ne durera pas aussi longtemps qu’il le croit dans le football. » Par expérience, le président lyonnais avait évidemment raison et tous les supporters de l’OM partageaient pour une fois la même analyse que lui… », fait remarquer Matthieu Franceschi, qui ne versera pas une larme au moment du départ du président de l’Olympique de Marseille.

Share