OM : Labrune hausse (un peu) le ton avant Marseille-ASSE

OM : Labrune hausse (un peu) le ton avant Marseille-ASSE

Photo OM.net

Bielsa par ci, Bielsa par là, en signant à l’Olympique de Marseille, Michel savait qu’on allait longtemps lui parler de son éphémère prédécesseur. Mais pour l’instant, c’est surtout des résultats de l’OM dont le coach espagnol sait que l’on cause beaucoup et pas que dans les tribunes du Vélodrome. Mais, à cet instant de la saison, Michel peut encore compter sur le soutien de Vincent Labrune. Le président du club phocéen trouve des circonstances atténuantes à son entraîneur, mais dans l’Equipe il prévient quand même qu’il est désormais temps pour l’OM d’embrayer et d’enchaîner enfin des victoires.

« J'intègre les conditions dans lesquelles il est arrivé, je suis loin de l'accabler. J'avais insisté sur la notion de spectacle en août, mais j'ai compris qu'il choisisse de sécuriser son jeu à l'automne, après une série de mauvais résultats. En janvier, j'ai trouvé certaines critiques injustes, nous avons subi une hécatombe de blessures. Avant OM-Guingamp, on avait à peine onze pros valides, j'ai même dit à mon homologue breton, Bertrand Desplat, que le mieux qui puisse nous arriver était ce 0-0, confie dans un premier temps le président de l’Olympique de Marseille, avant de se faire moins diplomate lorsqu’il s’agit d’évoquer ce sprint final et ce match contre l’ASSE au Vélodrome. Tout le monde est là, on n'a plus d'excuses. On a largement l'équipe pour terminer dans les cinq premiers, l'objectif du club. C'est le moment de vérité. » Un gentil coup de pression mis sur les épaules de Michel et de ses joueurs qui savent que ce choc face à l’AS Saint-Etienne vaut très cher, y compris pour leur patron.

Share