OM : Hiroki Sakai, un défenseur nippon, ni mauvais ?

OM : Hiroki Sakai, un défenseur nippon, ni mauvais ?

Photo Icon Sport

Pour l'instant l'Olympique de Marseille avance doucement lors de ce mercato estival 2016, même si l'OM a déjà enregistré la signature d'un défenseur international japonais en la personne d'Hiroki Sakai. Un joueur qui était libre depuis la relégation d'Hanovre en D2 allemande. Du côté des supporters de l'Olympique de Marseille, le doute existe concernant la réelle valeur de Sakai. Et dans La Provence, les spécialistes divergent sur le niveau du défenseur nippon. 

Du côté des avis positifs, on trouve un grand connaisseur du football allemand en la personne de Jean-Charles Sabattier. « Il faisait partie des rares joueurs sur lesquels on pouvait compter dans une saison catastrophique. C'est le latéral parfait, avec toute la rigueur japonaise et la tactique allemande (…) Il n'hésite pas à monter, il a une belle qualité de centres et c'est un joueur très performant dans les duels. Je pense que l'OM a fait un vrai bon coup. Hanovre, compte tenu de la situation doit dégraisser et il y avait des bonnes pioches à prendre. Hiroki Sakai en faisait clairement partie », annonce, sur La Provence, le journaliste chargé de la Bundesliga sur BeInSports et qui oeuvrait avant sur Canal+.

Du côté des anti-Sakai, un autre journaliste, à savoir Michael Richter, qui travaille lui pour Kicker, média allemand spécialisé dans le football. Pour ce dernier, Hiroki Sakai n’a pas le niveau pour évoluer sous le maillot d’un grand club. « C'est un joueur typiquement japonais, avec un gros mental et une concentration de tous les instants (…) Il n'est pas toujours très sûr défensivement, mais c'est un joueur moderne, qui va souvent de l'avant. Il est aussi très bon physiquement, il a beaucoup de coffre. Mais il est aussi très limité techniquement, il manque de précision, de justesse. Il a beaucoup joué à Hanovre et il a toujours été critiqué, notamment sur le fait qu'il n'était pas assez fort et qu'il commettait beaucoup d'erreurs », prévient, dans le quotidien régional, note confrère allemand. Hiroki Sakai va donc devoir rapidement faire pencher la balance dans un camp ou dans l’autre, car les supporters auront une patience limitée cette saison et ça peut se comprendre.

Share