OM : Ciccolunghi s'énerve et dément que l'OM est une usine à gaz

OM : Ciccolunghi s'énerve et dément que l'OM est une usine à gaz

Photo Icon Sport

Margarita Louis-Dreyfus a profité du départ de Vincent Labrune, pour totalement changer l’organisation des pouvoirs à l’Olympique de Marseille, avec notamment la désignation d'un proche, Giovanni Ciccolunghi, au poste de président du club phocéen. Depuis cette révolution interne, les choses seraient plus claires pour MLD et son mari, ce dernier ayant à priori un pouvoir énorme dans ce nouveau management. Cependant, sur le plan sportif, notamment pour le mercato, certains estiment que cela se retourne contre l’OM, car chaque décision doit être validée par tout le monde, une simple virgule dans un contrat étant étudiée à la loupe par les différents dirigeants

Mais, dans le JDD, Giovanni Ciccolunghi s’offusque de ces accusations et a tenu à le dire. « Estimer aujourd’hui la qualité d’une gouvernance mise en place il y a un mois est inapproprié. Le conseil de surveillance a travaillé tout l’été et pris de très nombreuses décisions de manière efficace, en totale coordination avec le directoire », a tenu à faire savoir le président de l’Olympique de Marseille, agacé que l’on puisse croire que ce fonctionnement est nuisible à la bonne marche du club phocéen et à la réalisation d’opérations au mercato. En attendant, Giovanni Ciccolunghi a décidé de s’appliquer à lui même les mesures d'économies drastiques décidées par MLD et son mari. C’est ainsi que le patron de l’OM voyage en avion de ligne et plus en jet privé. De même, si aucun plan social n’est prévu à Marseille, certains budgets, dont celui de la communication, devraient dérouiller.

Share