OM : Anigo, un dernier fiasco avant de partir ?

OM : Anigo, un dernier fiasco avant de partir ?

Photo Icon Sport

Mis de côté par l’Olympique de Marseille depuis sa dernière pige comme entraineur et directeur sportif en 2014, José Anigo continue d’être un salarié du club provençal, malgré une activité très limitée.

Même après sa parenthèse ratée comme coach de l’Espérance Tunis, le dirigeant olympien a retrouvé sa place, avec le titre pompeux, et le salaire qui va avec, de « directeur des relations internationales ». Chargé de recruter en Afrique, Anigo n’a ramené aucun joueur, et a au contraire fait partir l’une des plus grandes promesses du centre de formation. En effet, selon L’Equipe, il a mis en relation Bilal Boutobba avec des agents parisiens pour le faire signer au FC Séville, sans que cela ne rapporte un centime à l’OM, puisque le jeune milieu offensif a refusé de signer professionnel.

Une action qui fait bien évidemment grincer des dents au club, et qui pourrait être sa dernière. Le quotidien sportif révèle que des discussions ont débuté pour mettre un terme à son contrat, même si elles n’ont pas encore abouti. José Anigo songe à passer au métier de consultant ou d’agent de joueurs mais il n’est clairement pas pressé, puisque son contrat avec l’OM dure encore jusqu’en juin 2017.

Share