OM : Anigo lui a vendu du rêve, Boudebouz n'a pas digéré

OM : Anigo lui a vendu du rêve, Boudebouz n'a pas digéré

Photo Icon Sport

Passé par Sochaux et Bastia, Ryad Boudebouz fait désormais le bonheur de Montpellier, où son pied gauche est toujours aussi déroutant pour les adversaires. A 26 ans, le meneur de jeu n’a pas changé d’air cet été, malgré l’intérêt de plusieurs clubs. Mais après cette période toujours délicate du mercato, l’international algérien est revenu sur un événement qui l’a marqué. C’était en 2012, alors qu’il évoluait à son club formateur du FC Sochaux. L’OM le voulait et José Anigo était allé le rencontrer en Algérie pour lui garantir qu’il porterait les couleurs marseillaises la saison suivante. Cela ne s’est pas fait, et Boudebouz a toujours du mal à le digérer.

« Il n’avait pas de contrat, mais il avait des belles phrases. Je lui en veux, car quand en face on me dit une chose j’aime que ce soit respecté. Il m’a dit que je serai marseillais à ma reprise », a confié à L’Equipe21 celui qui a terminé troisième meilleur passeur de Ligue 1 la saison passée, derrière Di Maria et Ibrahimovic. 

Share