Mis en examen, Dassier connaît les vrais coupables

Mis en examen, Dassier connaît les vrais coupables

Photo Icon Sport

Mis en examen dans le cadre de l’enquête concernant les transferts présumés douteux à l’OM, Jean-Claude Dassier a livré sa version selon laquelle seuls les agents concernés seraient coupables.

Comme nous vous l’indiquions ce jeudi matin, Jean-Claude Dassier a été mis en examen en marge d’une enquête au sujet de 14 transferts présumés douteux pendant son passage à l’OM. L’ancien président marseillais est en effet accusé d’abus de biens sociaux, association de malfaiteurs, blanchiment en bande organisée et faux et usage de faux. Au total, on parle de « 55,3 M€ douteux au préjudice potentiel de l’OM ». Mais pour Dassier, les faits reprochés ont été commis dans le dos du club phocéen.

« Tout a été fait dans les règles. Tous les contrats ont été passés dans la légalité la plus absolue (...) J'ai expliqué que tout ce que nous avons fait pendant deux années avec mon directeur général (Antoine Veyrat) était évidemment totalement légal et vigilant. Si j'ai bien compris, je suis coupable -en attendant d'autres- d'avoir, parce que nous avons acheté et vendu des joueurs, signé en même temps des conventions d'agents et donc alimenté quelque part un marché où se passeraient des choses répréhensibles. Au fond, on nous reproche d'être complices d'agents de joueurs qui se comportent mal », s’est étonné Dassier auprès de l’AFP.

« Mais évidemment, il est difficile de se sentir responsable de ce que les agents font de leur argent. C'est vrai que le marché fonctionne avec l'argent des clubs, Marseille ou autre, a-t-il reconnu. Encore une fois, on n'a ni les moyens, ni la volonté de savoir ce qui se passe en aval et, à aucun moment, on ne peut nous accuser d'avoir fait des choses complaisantes, destinées à nous enrichir personnellement. Ça ne figure d'ailleurs pas dans les incriminations qui m'ont été faites », s’est défendu l’ancien président de l’OM en attendant d’être jugé.

Share