Michel se défend d'avoir plombé l'OM face à Angers

Michel se défend d'avoir plombé l'OM face à Angers

Photo Icon Sport

Marseille connaît un début de saison en montagnes russes… Cette inconstance commence à inquiéter le coach olympien, désormais fustigé pour avoir (trop) fait tourner son effectif lors de la défaite contre Angers (1-2).

Avec l'OM, c'est tout ou rien en cette saison 2015-2016… Après deux belles victoires contre Bastia (4-1) et Groninguen (0-3) à la mi-septembre, Marseille reste maintenant sur trois matchs sans la moindre victoire. Les nuls contre Lyon et Toulouse avaient démontré une certaine fébrilité. La réception d'Angers, dans un Vélodrome à moitié vide, devait servir à se rassurer, mais c'est tout le contraire qui s'est passé avec cette défaite chaotique. Avec 8 points en 8 matchs, l'OM se classe 14e de la Ligue 1, à 7 points du podium.

De quoi faire enrager Michel, qui n'a pas caché son dégout après ce nouveau revers. Le technicien espagnol, qui a notamment remis en cause ses joueurs, est vivement critiqué du côté de la Canebière pour son turn-over trop prononcé. Certains changements, tels que Rolando à la place de Rekik et Anguissa en remplacement de Lucas Silva, ont peut-être coûté de précieux points à l'OM. Des choix qui font clairement parler, mais qui se tiennent d'après Michel. « Lucas avait joué beaucoup de matches d'affilée et on avait besoin d'énergie au milieu. On a pensé que Anguissa pouvait nous en donner, comme il l'avait fait à Groningue. Pour Karim, on est contents de lui, mais il fallait que Rolando débute et on pensait que c'était un match pour joueurs expérimentés. Vous pouvez avoir des idées mais, quand vous perdez, les idées paraissent toujours mauvaises », a-t-il avoué en conférence de presse.

La semaine prochaine, le nouveau coach marseillais n'aura plus d'excuse et aura à cœur de se racheter contre le grand rival parisien, cette fois-ci, Coupe d'Europe ou pas dans la semaine, il n'y aura pas de turn-over possible.

Share