« Michel la trompette », Pierre Ménès avoue sa fausse note

« Michel la trompette », Pierre Ménès avoue sa fausse note

Photo Icon Sport

Malheureusement pour les téléspectateurs, mais surtout pour les spectateurs, il n’y a pas eu grand-chose à retenir du match entre Marseille et Guingamp ce dimanche soir.

Le 0-0 a sanctionné cette opposition pauvre et fermée, symbolisant l’animation offensive marseillaise proche du néant. Forcément, cela a taillé dans tous les sens après la rencontre, mais Pierre Ménès reconnaît y être allé un peu fort en traitant Michel de « trompette », en raison de la pauvreté du jeu de l’OM. Un terme qui a fait quelques remous, et n’a surtout pas plu à l’intéressé, qui n’a pas manqué d’y répondre. A froid, le consultant de Canal+ a admis avoir poussé le bouchon un peu trop loin, et s’être laissé emporter par la nullité du « spectacle » qu’il venait de voir. 

« C’est nul. J'aurais pu dire, « ce n'est pas l'homme de la situation, il n'est pas bon, il n'apporte rien », mais le terme trompette, c'est nul. Ceci dit, quand tu te tapes 90 minutes de rien, t'as le droit d'être mauvais toi pendant trois secondes », a expliqué Pierre Ménès sur Direct 8. Un mea culpa sur le choix du mot, mais qui reflète néanmoins la piètre opinion que se fait le consultant de Canal+ du travail de Michel à l’OM jusqu’à présent.

Share