Marseille prêt à négocier la paix avec l'OM

Marseille prêt à négocier la paix avec l'OM

Photo Icon Sport

C’est le feuilleton qui fait l’actualité de l’OM ces derniers jours, jusqu’à éclipser le précédent buzz autour de Marcelo Bielsa, ou même le mercato. Et pour cause, l’OM menace de ne pas disputer ses matchs au Vélodrome. Il faut dire que le montant du nouveau loyer (381 000 euros par match, soit environ huit millions d’euros pour la saison) suite à la rénovation du stade olympien a de quoi irriter les dirigeants du club phocéen. Ces derniers ont donc entrepris des démarches afin de jouer la deuxième journée de championnat de l’OM à la Mosson (Montpellier), et non pas au Vélodrome comme il est prévu par le calendrier de la LFP. Preuve de la détermination de l’OM, ce qui commence à inquiéter la Mairie de Marseille. Car voici que le Maire est désormais prêt à discuter pour mettre fin au bras de fer.

« Le stade rénové, agrandi, couvert, répondant aux normes des grandes compétitions mondiales est une signature architecturale de Marseille ! (…) Le format locatif de cet équipement public et plus particulièrement le loyer de l’Olympique de Marseille, est recommandé par la Chambre Régionale des Comptes. Le loyer « minimum » de huit millions d’euros rapporté à 21 matchs équivaut à environ 380 000 euros par match. L’Olympique de Marseille doit maintenant l’accepter en dépassant sa posture initiale de négociation qui n’est pas raisonnable ! Bien entendu, la Ville est prête à faire des propositions plus détaillées au club en fonction du calendrier sportif, en y associant celui des spectacles comme à Paris », a publié Jean-Claude Gaudin sur sa page Facebook, conscient que l’OM pourrait aller au bout de ses intentions. 

Share