Marseille donne un cours de compta à l'OM et discute

Marseille donne un cours de compta à l'OM et discute

Photo Icon Sport

Réagissant à l’annonce de l’Olympique de Marseille de la délocalisation à Montpellier du premier match prévu à domicile pour l’OM, la mairie de la cité phocéenne a mis les choses au point. Faisant remarquer que pour ne pas payer les 381.000 euros du loyer du stade, les dirigeants de l’OM allaient perdre 1,1ME par match, le maire marseillais propose à Vincent Labrune d’aligner les conditions de location du Vélodrome sur celles de Lille. Jean-Claude Gaudin prévient aussi que si les responsables du club persistaient à éloigner l’OM de sa ville, il ne facilitera pas les choses.

« La Ville de Marseille apprend que l'Olympique de Marseille a décidé d'aller jouer à Montpellier pour son premier match à domicile de la saison 2014-2015. Cette décision a été prise pour éviter au Club de payer le tarif de mise à disposition du stade Vélodrome fixé à 381.000E par le Conseil Municipal de Marseille.  Elle coûtera en réalité 1,1ME à l'Olympique de Marseille en coûts d'organisation, de perte de billetterie, de déplacements, etc. Ce montant a été calculé par un expert financier mandaté par l'Olympique de Marseille dans le cadre de la demande d'indemnisation du club auprès de la Ville de Marseille, pour le déplacement d'un match à Montpellier en août 2009, suite à l'accident de montage de la scène de Madonna. La Ville de Marseille souhaite que les Marseillais profitent encore du spectacle sportif dans l'écrin du nouveau Stade Vélodrome et pourrait proposer d'appliquer les conditions de mise à disposition du Stade Pierre Mauroy au LOSC à Lille. Ces conditions prévoient 5 millions d'euros de part fixe, une part variable de 20% déclenchée à partir de 17,5M€ de billetterie et l'application de la taxe sur les spectacles à hauteur de 8%.  Cette proposition représente un véritable pas en avant et un compromis très acceptable de la part de la Ville de Marseille, puisqu'elle s'appuie sur les conditions appliquées à un stade de 50 000 places alors que le Stade Vélodrome en compte 67 000. Si l'Olympique de Marseille confirmait sa décision d'aller à Montpellier, la Ville de Marseille demanderait aux autorités compétentes de s'assurer auprès de l'organisateur que les conditions maximales de sécurité soient garanties aux supporters pour ce déplacement supplémentaire, en plein week-end du 15 août. L'Olympique de Marseille est le patrimoine de tous les Marseillais, et ses dirigeants doivent prendre en compte cette dimension essentielle du club sportif dont ils ont la responsabilité au nom de la ville toute entière », prévient le maire de la cité phocéenne, sous-entendant que l’OM n’appartenait pas uniquement à son actionnaire.

Share