Mandanda ne voulait pas quitter l'OM comme un voleur

Mandanda ne voulait pas quitter l'OM comme un voleur

Photo Icon Sport

Annoncé sur le départ de l'Olympique de Marseille dès ce mercato hivernal, ce qui avait affolé un peu les supporters de l'OM, Steve Mandanda a officialisé cette semaine sa décision d'aller au bout de son contrat avec le club phocéen.

Dans les colonnes de l'Equipe, le gardien de but de l'Olympique de Marseille a reconnu qu'il avait étudié de très près plusieurs offres venues de l'étranger mais que ces dernières n'étaient pas assez motivantes pour le faire partir de l'OM si vite lors de ce mois de janvier. L'occasion pour lui de faire un point sur sa situation.

« J’ai eu des contacts très avancés (Aston Villa, Norwich et Newcastle), des propositions (Besiktas). Mais j’avais besoin de réflexion. Et je suis arrivé à la conclusion qu’aujourd’hui la meilleure des choses pour moi était de continuer l’aventure marseillaise. J’ai entamé ma neuvième saison. Alors, partir de cette manière, ce n’était pas terrible, confie le capitaine et gardien de but de l’Olympique de Marseille, avouant honnêtement avoir rencontré les émissaires des clubs qui s’intéressaient à lui. On ne peut pas prendre de décision sans se renseigner, sans rencontrer les gens. J’ai aussi vu le coach, le président. On a eu une discussion d’homme à homme cette semaine avant que je n’arrête ma décision. C’est bizarre : ça fait pas mal d’intersaisons qu’on parle de mon départ, et c’est le premier mercato où j’ai eu autant de contacts réels. Ça veut dire que les gens s’intéressent à moi. Mais j’espère un peu mieux. Je m’enflamme peut-être, mais il faut être ambitieux. Je ne sais pas ce qui m’attend dans six mois, si j’aurai toujours les mêmes propositions, si je resterai à Marseille, même si je me rapproche de la fin. Mais j’ai appris à vivre avec cette incertitude. »

Share