Liberec a gagné au Vélodrome, donc l’OM peut gagner au Parc

Liberec a gagné au Vélodrome, donc l’OM peut gagner au Parc

Photo Icon Sport

Les temps sont difficiles pour l’OM, qui ne parvient toujours pas à décoller alors que le mois d’octobre a débuté. La défaite face au Slovan Liberec a de quoi surprendre, tant les joueurs olympiens ont été au-dessus pendant quasiment toute la rencontre. Mais l’incroyable manque d’efficacité a tout gâché, et ce sont les Tchèques qui sont repartis du Vélodrome avec les trois points. Pas de quoi rendre fou Michel, qui estime que son équipe a fait son match dans le jeu, et que cela devrait finir par payer. Peut-être dimanche au Parc des Princes, même si cela peut paraître bien illusoire à l’heure actuelle quand on compare l’état de forme des deux équipes. 

« Nous avons bien débuté le match avec beaucoup de volonté offensive. On a eu 25 tirs cadrés. On aurait pu demander plus de précision à mes joueurs mais cela ne se commande pas. Ce n’est pas mental car sans un mental fort, on n’aurait pas joué comme ça. On cherche des solutions. On les a trouvées, on a développé un football actif pour gagner. Si on regarde le résultat, on est déçu mais dans le contenu, je ne peux rien reprocher à mes joueurs. On a perdu et cela a des conséquences négatives. Les supporters ont sifflé, c’est normal nous sommes tous déçus après une défaite. Mais je ne suis pas déçu au niveau du jeu car l’équipe a bien joué. Mercredi, on disait que l’on voulait la victoire face au Slovan. Ce soir, nos intentions restent les mêmes, on veut s’imposer lors du prochain match. On veut gagner à Paris. Pourquoi pas… Liberec a bien gagné au stade Vélodrome, donc on peut gagner à Paris », a lancé un Michel un brin provocateur, mais qui replace ainsi les choses dans leur contexte avant ce choc. Toutefois, avec autant d’occasions que l’OM face à Liberec, il n’est clairement pas certain que le PSG n’arrivera pas à trouver le chemin des filets. 

Share