Les trois raisons qui empêchent la vente de l’OM

Les trois raisons qui empêchent la vente de l’OM

Photo Icon Sport

Propriétaire de l’Olympique de Marseille depuis 1996, la famille Louis-Dreyfus a déjà injecté plus de 200 ME dans le club provençal. Veuve de l’ancien patron de l’OM, Margarita Louis-Dreyfus a plusieurs fois fait savoir que le club n’était pas particulièrement en vente, même si la question pourrait être étudiée en cas de proposition solide et qui permettrait à l’OM de grandir. Dans ses colonnes, L’Equipe a fait le point sur la situation en ce qui concerne un éventuel rachat, et le quotidien sportif explique pourquoi ce n’est pas possible actuellement. 

Tout d’abord, pour la simple et bonne raison qu’aucun investisseur aux reins suffisamment solides ne s’est présenté, les sollicitations émanant principalement d’intermédiaires ou de repreneurs autoproclamés pas suffisamment crédibles. Dans l’entourage de MLD, on reconnaît également que les circonstances ne sont pas favorables à une reprise spectaculaire. Tout d’abord en raison de la fiscalité française, qui ferait fuir tout investisseur désireux d’avoir un retour. La troisième raison est plus liée à l’actualité, puisque dans le domaine extra-sportif, on parle encore et toujours des enquêtes sur les transferts, et les mises en garde à vue des trois derniers présidents du club en novembre donne un message très nébuleux sur l’éventuel « héritage » d’un futur repreneur. Autrement dit, et ce n’est pas vraiment une surprise, le changement de mains de l’OM, ce n’est pas pour tout de suite. 

Share