Le vrai fou à l’OM, c’est lui

Le vrai fou à l’OM, c’est lui

Photo Icon Sport

Parmi les titulaires indiscutables que Marcelo Bielsa sollicite cette saison, Brice Dja Djédjé a réussi à faire l’unanimité dans son couloir droit. Impressionnant par son activité et son énergie, le latéral ivoirien se donne corps et âme sur le terrain. Au point d’aller parfois trop loin, lui qui s’était embrouillé avec Gignac à Rennes, causant une petite échauffourée le lendemain à Marseille lors des retrouvailles entre les deux hommes. Mais ce n’est pas la première fois que l’ancien évianais paye son impulsivité, lui qui reconnaît dans les colonnes de So Foot qu’il dépasse parfois les bornes dans ses propos. 

« Les mecs me chambrent souvent. Ils se demandent si je ne me pique pas avant les matchs. Parce que quand j’arrive sur le terrain, je bascule. Même Sidney (ndlr : Govou, avec qui il est resté proche depuis leur passage commun à Evian), je l’ai insulté ‘Va te faire foutre, me casse pas les couilles’. A Barbosa, qui m’avait reproché une frappe, j’ai fait ‘Si t’es pas content, on règle ça sur le terrain’. Après, dans le vestiaire, il m’a dit ‘Toi, t’es fou’. Et Gignac, c’est un manque de respect. J’ai revu les images. Il vient vers moi et il me fait ça (ndlr : il mime l’index qui tape la tempe). C’est pas possible. J’en voulais plus à Gignac qu’à Ntep », a expliqué Brice Dja Djédjé, donc le comportement sanguin ne dérange visiblement pas du tout Marcelo Bielsa. En connaisseur. 

Share