Le Vélodrome ne fait plus peur, et ça rend fou Azpi

Le Vélodrome ne fait plus peur, et ça rend fou Azpi

Photo Icon Sport

Défenseur émérite de l’OM malgré son positionnement sur le coté gauche depuis désormais quelques semaines, César Azpilicueta sait que l’OM a sauvé une bonne partie de sa saison en remportant la Coupe de la Ligue face à Lyon samedi dernier. Néanmoins, en championnat, le problème demeure inchangé pour le latéral espagnol, qui se désespère de l’incapacité de son équipe à gagner des matchs, et notamment à domicile. Pour « Azpi », cela pourrait bien finir par jouer des tours à l’OM, si le maintien n’est pas vite très assuré. 


« Il faut prendre les points. On ne peut pas lâcher comme ça jusqu’à mai parce que sinon va avoir de sérieux problèmes. Après peut-être que ça sera trop tard. Je suis inquiet. Mais le plus dur pour moi, c’est que toutes les équipes viennent ici avec l’envie de prendre des points. Avant tout le monde avait peur de se déplacer au Vélodrome », a rappelé l’ancien joueur d’Osasuna, qui ne pensait pas se retrouver dans une situation où, à six journées de la fin, l’OM n’a toujours pas assuré son maintien en Ligue 1.

Share