Labrune accuse Bielsa pour les ratés de l’OM au mercato

Labrune accuse Bielsa pour les ratés de l’OM au mercato

Photo Icon Sport

Au lendemain de la fin du marché des transferts, Marcelo Bielsa avait effectué une sortie médiatique assez musclée à l’encontre de son président, expliquant tout simplement qu’il n’avait rien réussi à obtenir en ce qui concerne les recrues qu’il souhaitait faire venir, et que Vincent Labrune n’avait donc pas tenu sa parole. Un véritable pavé dans la mare qui avait fini par passer au second plan, le président olympien ne jetant pas d’huile sur le feu et les résultats étant au rendez-vous sur le terrain. Mais, quelques semaines plus tard, le bras droit de Margarita Louis-Dreyfus a bien fait comprendre dans France Football qu’il n’avait pas forcément apprécié la sortie de Marcelo Bielsa, dont l’attitude n’était pas non plus une belle publicité pour l’OM sur le marché des transferts. Et Labrune de prendre les exemples de Rekik et Montoya, que l’Argentin n’a pas voulu appeler, comme cela se fait de plus en plus souvent, pour montrer qu’un club veut vraiment un joueur. 

« J'ai passé deux mois de ma vie à harceler Karim Rekik. Il n'y a pas un directeur sportif au monde qui a harcelé Karim, son agent et Begiristain (directeur technique de Manchester City) comme je l'ai fait. Pour Montoya, on a fait des offres avant même qu'il soit sur le marché. Marcelo ne veut pas appeler les joueurs dans le cadre du recrutement, il ne veut pas donner de garanties au joueur. Il faut aussi prendre ça en compte », a expliqué le président de l’OM, qui sait que le prochain marché des transferts ne sera pas évident à gérer, Bielsa ayant notamment montré ave le cas Doria qu’il n’était pas du genre à changer d’avis sur un joueur qu’il n’appréciait guère. 

Share