La chute de l’OM, ce n’est qu’un début craint Pierre Ménès

La chute de l’OM, ce n’est qu’un début craint Pierre Ménès

Photo Icon Sport

Eliminé en quarts de finale de la Coupe de la Ligue mercredi à Toulouse (2-1, ap), l’Olympique de Marseille confirme sa mauvaise forme du moment. Et ce n’est peut-être pas terminé.

L’OM ne s’est pas du tout rassuré. Après sa prestation sans éclat face à Guingamp dimanche (0-0), le club phocéen a confirmé ses difficultés actuelles en Coupe de la Ligue à Toulouse. Entre les nombreux blessés (Cabella, Alessandrini, Mendy, Ocampos…), le doute qui s’installe peu à peu et l’absence de renforts au mercato, la situation olympienne commence vraiment à inquiéter Pierre Ménès.

« Ce n’est presque pas une surprise, l’OM a été éliminé à Toulouse. Alors c’est vrai que Marseille compte énormément de blessés et que l’équipe est très jeune. Mais quand on voit la compo de l’équipe de départ, je suis désolé, il y a quand même moyen de rivaliser avec Toulouse. (...) Derrière, l’apathie est quasi-généralisée et globalement, cette équipe joue beaucoup, beaucoup trop bas », a commenté le consultant sur son blog Canal+, avant d’évoquer le secteur offensif.

L’OM en danger

« Quant à l’animation offensive, elle ne repose que sur les accélérations et les coups de punch de Nkoudou - auteur de l’égalisation - car, on le dit semaine après semaine, la relation entre les joueurs offensifs est tout simplement inexistante, a-t-il ajouté. L’argument massue asséné ces derniers temps qui consistait à dire que l’OM était la seule équipe avec Paris à être encore en course dans quatre compétitions ne tient plus. Et lors des prochains matchs, Marseille va jouer très gros. Vu sa dynamique et le nombre d’absents importants dans cette équipe, l’OM pourrait tomber dans une très mauvaise spirale… » D’autant que les deux prochaines journées de championnat enverront les Marseillais à Caen, puis à Lyon. Deux déplacements périlleux…

Share