L'OM répond à l'appétit financier d'André Ayew

L'OM répond à l'appétit financier d'André Ayew

Photo Icon Sport

Les propos tenus dimanche soir par André Ayew sur RTL ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd du côté de l’Olympique de Marseille. L’international ghanéen de l’OM avait ouvertement fait savoir que s’il n’était pas opposé à prolonger son contrat avec le club phocéen, il était inutile pour Vincent Labrune de croire qu’il allait pouvoir négocier à la baisse le salaire de son joueur. Des propos très francs, mais qui ne changeront pas la politique décidée au plus haut niveau au sein du club phocéen, où l’on sait qu’il est inutile de lutter avec les clubs de Premier League, où André Ayew est souvent cité pour la saison prochaine.

« Il a tout à fait le droit d’espérer atteindre un haut niveau de rémunération. Nous aurons une discussion avec lui, car il est très important pour nous. Mais on ne peut pas faire n’importe quoi. Le foot anglais a quatre fois plus de ressources que le nôtre. On ne peut pas comparer l’économie d’un championnat qui a 4 milliards de revenus annuels avec celle d’un championnat qui en a 738ME », a indiqué, dans Le Parisien, un membre de la direction de l’Olympique de Marseille, histoire de mettre les choses au point. Avec ses 300.000 euros par mois, André Ayew est l’un des derniers gros salaires de l’OM, mais il ne le sera pas au-delà du mois de juin prochain, quoi qu’il advienne.

Share