L'OM monte au créneau pour défendre Alessandrini

L'OM monte au créneau pour défendre Alessandrini

Photo Icon Sport

Arrivé cet été en provenance de Rennes, Romain Alessandrini n’a pas encore su saisir sa chance. Titulaire dès les premiers matchs, il avait d’abord été jugé décevant par Marcelo Bielsa, qui avait ensuite trouvé la bonne carburation sans lui, malgré les performances en dents de scie de Florian Thauvin. Alessandrini avait ensuite été blessé face à Nantes cet automne, ne revenant que pour ce mois de janvier. Dans le onze de départ face à Guingamp en raison de l’absence d’André Ayew, l’international français s’est blessé à la demi-heure de jeu, et a du céder sa place à la pause. Un souci physique qui commence à faire beaucoup, puisqu’il faut se rappeler que l’ailier avait connu deux graves blessures au genou à Gueugnon puis à Rennes, manquant à chaque fois plusieurs mois de compétition. Alors, Alessandrini, éternel blessé, l’OM a tenu à répondre que non.  

« Je m’élève en faux sur une soi-disant fragilité de Romain. Nous avons, depuis six semaines, soigné et rééduqué une grave entorse de la cheville gauche, avec rupture du ligament interne. Les conséquences d’un tel traumatisme sont des douleurs cartilagineuses résiduelles. C’est cette douleur du talon, suite à un choc, qui l’a empêché de continuer dans de bonnes conditions. Mais son ligament a tenu bon », a fait savoir Christophe Baudot dans La Provence. Une prise de parole qui montre que l’OM mise beaucoup sur Alessandrini, pour qui le club provençal a tout de même déboursé 5 ME. 

Share