L'OM gagne, René Malleville réagit....

L'OM gagne, René Malleville réagit....

Photo Icon Sport

René Malleville ne cachait pas sa grosse colère après les dernières sorties de l’Olympique de Marseille, l’emblématique supporter de l’OM s’en prenant aux joueurs, au staff et à la direction du club. Alors, après la victoire de Marseille à Lille, sans s’enflammer, loin de là, René Malleville avoue savourer quand même un peu ce résultat enfin positif.

« Ouf, enfin, on a fini par prendre 3 points ! Mais je ne vais pas pour cela m'enflammer, loin de là ! Beaucoup de bémol ! À commencer par la défense, hormis peut-être Manquillo ! Mendy, que je traitais de "monstre" il y a peu, va devoir prouver qu'il est bon sur la durée ! Prendrait-il la grosse tête ? Je ne l'espère pas, car je persiste à dire que c'est un super joueur et qui plus est, nous n'avons pas l'équivalent dans l'effectif ! N'Koulou idem, depuis le début de la saison, il est fantomatique pour un joueur dont on connaît les capacités ! Il va manquer le match de Nice, s'en apercevra-t-on ? Roland lui, par rapport aux 2 joueurs cités plus haut, n'a pas trop souffert de la comparaison, ou à peine ! (…) Diarra que dire de plus que ce qui est dit depuis le début du championnat ? Ce joueur pourrait jouer dans n'importe quel club en Europe ! Son départ, que je pense inéluctable, sera difficile à remplacer pour ne pas dire impossible ! Nous trouverons sûrement un bon milieu, mais de ce niveau, j'ai de très gros doutes ! (..) Alessandrin a fait oublier ses prestations moyennes, pour le moins, de ces derniers matchs ! Il fut partout ou il devait être, il a centré, marqué un superbe but, il a été collectif, bref, match presque parfait pour ce joueur pour qui j'ai un certain penchant en tant que Marseillais qui fait ce qu'il peut et qui prouve envers et contre tout qu'il aime le maillot ! Bathsuayi a marqué sur la superbe louche de Silva ! Fallait se trouver au bon endroit et il y était ! C'est, je pense, un futur très grand, surtout comme quand aujourd'hui, il est même collectif ! (…) Je ne chante pas la Tosca en Breton après cette victoire, il y a encore beaucoup de choses à améliorer ! Mais le fait d'arrêter cette putain de spirale négative, je m'en contente, en attendant mieux évidemment », écrit, sur Le Phocéen, René Malleville, qui sait que pour l’instant il devra se contenter de cela en attendant peut-être mieux dimanche prochain à Nantes.

Share