L’OM fait un gros bisou à la LFP

L’OM fait un gros bisou à la LFP

Photo Icon Sport

Derrière ce qui pourrait apparaître comme un simple tirage au sort sur 38 journées, se cache en fait un véritable problème à multiples variables lorsqu’il s’agit du calendrier du championnat de France. Entre les désirs des diffuseurs, qui sont bien souvent prioritaires, ceux des clubs, et parfois la disponibilité des stades ou les évènements majeurs extérieurs, l’ordinateur de la LFP doit tenter de concocter un programme qui prend en compte le maximum de contraintes. Et visiblement, du coté de Marseille, on est clairement satisfait du calendrier pondu par la Ligue, et Vincent Labrune n’hésite pas à le dire. 

« Le calendrier nous convient, il est surtout conforme à nos demandes. C'est quelque chose de très technique dans sa réalisation car il y a des contraintes indépendantes de la LFP et des clubs; notamment le choix des matches de Canal +, mais aussi les premiers matches de la saison pour les clubs dont le stade est en travaux. L'année dernière, très peu de nos voeux avaient été respectés. Cette année, on a volontairement fait très peu de voeux, tous concentrés sur les premières journées. On a demandé à rencontrer d'abord des équipes qui étaient dans la deuxième partie de tableau, puis ensuite de concentrer les matches contre les grosses équipes en deuxième partie de la phase aller; on a aussi souhaité commencer à l'extérieur par rapport à la date de livraison du stade Vélodrome. Quand on prend en compte toutes ces contraintes, le calendrier est conforme à nos souhaits : on débute à l'extérieur et on ne joue pas contre des équipes du top 7 de la saison précédente en début de championnat. Il ressemble davantage à celui de la saison 2012-13 qu'à celui de la saison dernière », a expliqué le patron de l’OM, qui apprécierait probablement une issue similaire à celle de la saison 2012-13 également.

Share