L'OM demande un cessez-le-feu à ses supporters

L'OM demande un cessez-le-feu à ses supporters

Photo Icon Sport

Outre les suspensions du Rémois Prince Oniangué (trois matchs dont un avec sursis) et du Bastiais El Hadji Ba (un match ferme), la LFP a également étudié le cas de l’Olympique de Marseille. En cause, l’utilisation à répétition d’engins pyrotechniques de la part des supporters marseillais lors des matchs au Vélodrome et même à l’extérieur (80 au total depuis le début de la saison). L’OM était donc convoqué ce jeudi par la Commission de discipline qui a exposé les faits au directeur de l’organisation et de la sécurité, Guy Cazadamont, et au service juridique du club phocéen. Et visiblement, les menaces de la LFP ont bien été enregistrées par la direction marseillaise, laquelle a tenu à sensibiliser les supporters en vue des prochains matchs qui seront particulièrement surveillés.

« Les supporters de l’Olympique de Marseille doivent prendre conscience de la gravité de la situation. Le club et ses supporters pourraient être sévèrement sanctionnés si la situation ne cesse immédiatement, a communiqué l’OM sur son site officiel. L’OM appelle donc ses sympathisants se rendant au stade Vélodrome ou dans les zones visiteurs des stades où l’équipe se déplace à faire preuve de bon sens. Le club est également responsable des agissements de ses supporters dans cette zone spécifique. Toute nouvelle infraction entraînera des sanctions lourdes pour l’OM. » A noter que la LFP n’a pas encore communiqué la sanction infligée à l’OM pour les débordements du match contre Montpellier, alors que le club sera de nouveau convoqué pour les agissements de la rencontre face à Nice.

Share