L'OM de Michel, le pire Marseille depuis près de 10 ans

L'OM de Michel, le pire Marseille depuis près de 10 ans

Photo Icon Sport

Arrivé le 19 août dernier à l'Olympique de Marseille, Michel peine à trouver sa vitesse de croisière. Alors que son OM traîne dans le ventre mou de la Ligue 1, le coach espagnol a, pour le moment, le pire pourcentage de victoire à Marseille depuis près de 10 ans...

À l'OM, les saisons se suivent et ne ressemblent pas. Deuxième à la même époque l'an dernier, Marseille est aujourd'hui 9e du championnat de France avec 29 points. Depuis son arrivée à Marseille, il y a cinq mois, Michel n'a pas fait de miracles. Irrégulier, son effectif affiche même le pire ratio de victoire depuis l’ère Philippe Troussier !

En effet, avec 7 victoires en 19 matchs de Ligue 1, l'entraîneur espagnol ne tourne qu'à 36,8 % de succès. Ce qui représente le plus faible pourcentage d'un coach marseillais depuis l'OM version 2004-2005, alors dirigé par le Franco-Ivoirien. Il faut néanmoins nuancer cela en disant que Michel reste dans ses pourcentages habituels puisqu'il avait 38 % de victoire à Getafe et 36 % à Séville. Il n'y a qu'à l'Olympiakos que Michel avait des statistiques plus satisfaisantes avec 78 % de succès.

Cette saison, Marseille n'a pas enchaîné plus de deux victoires de suite en Ligue 1 et cela se ressent sur le classement. Un problème de régularité selon Michel, qui se défend en disant que tous les clubs de Ligue 1 sont touchés par cela ... sauf le PSG. « Avoir une régularité dans ce championnat tout au long de la saison, c'est difficile... Toutes les équipes ont connu des moments d'irrégularité. Nous avons tous eu des matchs étranges. Il n'y a que le PSG qui est régulier. Toutes les autres équipes ont un parcours semblable », a expliqué le technicien espagnol en conférence de presse.

Même si l'OM est dans le top 10, son meilleur classement depuis le début de la saison, et se situe à la 4e place des meilleures attaques de L1, le spectacle n'est pas au rendez-vous, surtout à domicile. Enfin moins que l'an dernier avec Marcelo Bielsa... Et les affluences au Vélodrome s'en ressentent. Mais avec cinq petits points de retard sur le top 4, l'OM n'a pas encore dit adieu à la coupe d'Europe, qui reste clairement l'objectif pour cette saison...

Share