L'OM a trouvé une première solution pour boycotter le Vélodrome

L'OM a trouvé une première solution pour boycotter le Vélodrome

Photo Icon Sport

Il va falloir prendre les dirigeants marseillais au sérieux lorsqu’ils affirment que l’OM ne jouera pas au Vélodrome au tarif demandé par la Mairie de Marseille. Car ces derniers ont déjà entamé les démarches nécessaires afin d’éviter leur théâtre habituel lors de la deuxième journée de championnat, celle qui prévoit le déplacement de Montpellier sur la pelouse de l’OM le week-end du 16 août. Si l’on en croit Mlactu.fr, la direction olympienne aurait en effet contacté Montpellier agglomération, propriétaire du stade où évolue le MHSC, afin de disputer cette rencontre au stade de la Mosson.

« En relation avec Louis Nicollin, j’ai donné mon accord à l’Olympique de Marseille », a révélé Philippe Saurel, le président de Montpellier agglomération. L’OM aurait donc trouvé une issue de secours pour son premier match prévu au Vélodrome, en attendant de parvenir à un accord avec la Mairie de Marseille, qui lui réclame 381 000 euros de loyer par match dans l’enceinte marseillaise. Une solution temporaire sachant que l’OM ne pourra pas toujours emprunter le stade de la Mosson. C’est pourquoi le club phocéen envisagerait également de délocaliser quelques rencontres au stade des Costières de Nîmes au cas où son bras de fer devait durer. Et comme personne ne semble vouloir lâcher prise…

Share