L'OM a perdu Bielsa, mais ce n'est pas plus mal

L'OM a perdu Bielsa, mais ce n'est pas plus mal

Photo Icon Sport

Si la philosophie de Marcelo Bielsa a longtemps été encensé à Marseille, les joueurs en ont vite subi les conséquences. Pour certains observateurs, sa démission est donc une excellente nouvelle.

Les critiques sur Marcelo Bielsa se multiplient depuis son départ de l’Olympique de Marseille le mois dernier. Il faut dire que l’Argentin avait abandonné le navire olympien au soir de la 1ère journée de Ligue 1. Mais outre ce geste considéré comme une trahison, c’est la philosophie ultra offensive du technicien qui est visée. Celle qui, selon Jean-Jacques Eydelie, aurait fini par tuer l’OM.

« Au tout début, Bielsa m’a interloqué. Je me suis posé beaucoup de questions. Son football était trop excessif, trop à l’abordage pour être réaliste, même si les résultats ont été bons et que l’OM a marqué beaucoup de buts. Je le dis en toute humilité parce que je n’ai pas le CV de Bielsa mais j’ai vite senti que c’était suicidaire, a estimé l’ancien Marseillais (1992-1993) devenu entraîneur, interrogé par Outsider-Mag. Il a oublié le principal, c’est-à-dire la protection de son but. Certes, ça en met plein les yeux mais on ne peut pas employer le mot "construire" avec Bielsa. » Et au vu de la débauche d’énergie réclamée par « El Loco », sa philosophie n’aurait pas fait long feu. 

« Il tire le premier jus de ses joueurs pendant un an, un an et demi et en plus il le dit ! Il sait très bien où il va ! Mais en tant qu’entraîneur, je pense que c’est trop facile parce que beaucoup d’autres pourraient le faire, a-t-il poursuivi. Ce n’est pas une manière de préserver la santé du joueur sur toute une saison. C’est extrême. Donc je suis content que Bielsa soit parti. On a découvert le personnage quand il a démissionné. » En résumé, tout le monde pourrait faire du Bielsa.

Share