Il avait allumé Anigo et Labrune, l'ambassadeur de l'OM s'explique

Il avait allumé Anigo et Labrune, l'ambassadeur de l'OM s'explique

Photo Icon Sport

Il y a plus presque deux ans de cela, furieux des résultats de l’Olympique de Marseille, Basile Boli était monté dans les tours, et l’ancien défenseur de l’OM avait attaqué directement Vincent Labrune et José Anigo dans une formule fracassante. « Labrune n'est pas un homme du foot. Il ne sait pas ce que c'est. Si lui et Anigo s'en vont de Marseille, les clubs ne vont pas se battre pour les récupérer. À part Endoume… », avait balancé Boli. Et forcément, maintenant qu’il a été nommé ambassadeur du club phocéen, ses propos lui sont renvoyés aux oreilles. Mais Basile Boli assume et explique la nature de ses accusations de l’époque.

« Là, j'avais parlé en supporter. Je vais vous expliquer : j'avais acheté une nouvelle télé et on regardait le match de l'OM à la maison avec mes enfants et ma femme. On a perdu 2-0 contre l'ASSE et j'étais vraiment énervé ! C'est donc le supporter qui a parlé. Après, je me suis expliqué avec Vincent et même avec Anigo. Je ne me cache pas. Je leur ai dit pourquoi j'avais exprimé cela quand un journaliste m'a contacté juste après le match. Ma colère a pris le dessus. Mais le club reste en moi. Je suis comme Anigo. Quand vous avez un enfant, vous espérez le meilleur pour lui, un bonheur absolu. Et quand on vous appelle un jour pour vous dire que votre gosse est criblé de balles à un carrefour à Marseille... C'est au-delà de tout ! J'ai été touché par cet événement, je lui ai parlé, je lui ai dit : "Tout ce que j'ai pu dire sur le foot, ça reste en tant que supporters. Mais je compatis vraiment pour ce qui t'est arrivé". On dit toujours des choses taquines quand on aime », explique, dans La Provence, Basile Boli, qui a le mérite de reconnaître ses torts.

Share