Gignac dit ce qu'il pense d'A. Ayew, et ça fait très mal

Gignac dit ce qu'il pense d'A. Ayew, et ça fait très mal

Photo Icon Sport

Ils ne croiseront probablement plus très souvent, mais pendant cinq années, André Ayew et André-Pierre Gignac ont été coéquipiers et même les fers de lance de l’Olympique de Marseille.

Même si, entre ces deux cadres très attachés à la ville et au club, rien ou presque ne l’a laissé penser, la haine était intense entre les frères Ayew et APG10. C’est France Football qui le révèle ce mercredi, à travers notamment une anecdote qui montre que, les chemins se séparant, les langues se délient. Invité à un tournoi de quartier dans la cité phocéenne, l’avant-centre de l’OM en a profité pour glisser quelques confidences et ne s’est pas gêné pour le faire savoir à voix haute lorsqu’il a été question de l’émotion ressentie par André Ayew lors de son dernier match. 

Les frères Ayew traités de pleureuses

« Un enc..., qu'il se casse ! Avec son frère, de toute façon, ce n'étaient que des pleureuses », a livré André-Pierre Gignac, qui en avait visiblement beaucoup sur le cœur, même s’il est vrai que Jordan Ayew n’était pas le plus apprécié des coéquipiers lorsqu’il évoluait à Marseille. L’occasion de tirer un coup de chapeau aux récents entraineurs de l’OM d’avoir réussi à tirer le meilleur de deux joueurs qui, visiblement, ne peuvent plus se supporter depuis longtemps. 

Share