Face aux médias, Bielsa met fin aux huis-clos à l’OM

Face aux médias, Bielsa met fin aux huis-clos à l’OM

Photo Icon Sport

Depuis le début de la saison, assister à un simple entrainement de l’Olympique de Marseille est un véritable exploit. Depuis trois mois, c’est même impossible puisque toutes les séances sont à huis-clos. Dans une nouvelle conférence de presse bouillante, les journalistes présents sur place ont « félicité » Marcelo Bielsa pour ce record, ce qui a débouché sur une réponse en deux temps du technicien argentin. Tout d’abord, ce dernier a décidé d’ouvrir aux médias une séance par semaine, avant d’envoyer la deuxième couche sur le fait que le contenu des entrainements n’intéressait finalement pas les médias, seulement concentrés sur les à-côtés. 

« Ça vous plairait de voir l’entraînement aujourd’hui ? Cela vous permettrait-de ne pas être déçus ? A partir de la semaine prochaine, je ferai en sorte que vous puissiez assister à la totalité d’une séance, une fois par semaine. Bilbao, où j’ai travaillé 2 ans, il n’y a jamais eu d’entraînement ouvert au public. J’aimerais que vous compreniez. La vérité est que ce qui se passe à l’entraînement ne vous intéresse pas. Ce qui vous intéresse, c’est de voir un germe de conflit pour l’amplifier car le contenu de l’entraînement ne vous intéresse pas. Quand des joueurs font des efforts physiques à 200 pulsations par minute, c'est inévitable qu'il y ait des petits conflits. Au Chili, on m’avait fait la même demande. A une séance d'entraînement, je me suis présenté sans une prothèse dentaire que j'ai aux dents du haut. Tous les médias ont parlé de ma bouche, et rien sur le contenu de l'entraînement », a expliqué un Marcelo Bielsa qui s’est ensuite montré très cassant en se demandant pourquoi les petites vidéos sur le site officiel du club ne leur suffisaient pas pour travailler. 

Share