Entre les promesses de l'OL et un pont d’or, Gignac doit choisir

Entre les promesses de l'OL et un pont d’or, Gignac doit choisir

Photo Icon Sport

Plus les semaines passent et plus la liste des prétendants d’André-Pierre Gignac s’allonge. Il faut dire qu’un attaquant qui vient d’inscrire 21 buts en Ligue 1 a de quoi attirer l’attention, surtout lorsqu’il se retrouve en fin de contrat à l’OM. Une véritable aubaine aux yeux de Jean-Michel Aulas qui a répété son intérêt dans les colonnes de L’Equipe : « J’aime beaucoup André-Pierre qui symbolise le joueur de club », a confié le président de Lyon, qui sait que son club n’est pas forcément le mieux placé pour accueillir Gignac.

« Après évidemment, on ne peut pas s’aligner sur un club turc, mexicain ou russe », ou d’Arabie Saoudite… Car selon les informations du quotidien sportif, le club d’Al-Nasr aurait proposé à Gignac un salaire annuel net de 4,5 millions d’euros, en plus d’une grosse prime à la signature ! De quoi faire réfléchir l’international français qui, s’il décidait de privilégier l’aspect financier à l’âge de 29 ans, ferait définitivement une croix sur l’Euro 2016 avec les Bleus. En attendant, au vu de l’attachement de Gignac à Marseille, l’OL n’a que très peu de chances de le convaincre si l'on prend en compte les intérêts de Galatasaray, du Dinamo Moscou ou d'autres clubs anglais comme West Bromwich Albion. 

Share