Entraîner l’OM, c’est que du bonheur assure Michel

Entraîner l’OM, c’est que du bonheur assure Michel

Photo Icon Sport

Arrivé en tout début de saison pour remplacer Marcelo Bielsa, Michel vit un exercice plutôt mitigé à l’Olympique de Marseille. Ce qui ne semble pas affecter son enthousiasme.

Le temps des circonstances atténuantes est terminé. Epargné par les critiques en première partie de saison, après un mercato dirigé par son prédécesseur, Michel n’échappe plus aux commentaires de ses détracteurs depuis la reprise. Il faut dire que les résultats, et surtout le jeu de l’OM, ne sont pas à la hauteur des espérances. Mais malgré les premières secousses, l’Espagnol n’est pas près de lâcher prise.

« Cela fait cinq mois que je suis là et jamais je n'ai jamais été démoralisé, jamais je n'ai perdu espoir, a confié l’entraîneur marseillais. Cela ne fait pas partie de mon caractère et je pense toujours que l'on peut sortir des situations difficiles. Mon caractère n'est pas de dire stop, surtout que pour l'équipe ce ne serait pas l'idéal d'avoir un entraîneur avec ce genre de caractère. Je dors très bien, j'ai la conscience tranquille. Tous les clubs sont compliqués, et ce n'est pas seulement ici que c'est le cas. Je ne suis pas le seul à avoir ce genre de problèmes. La vie serait triste si on n'avait pas de problèmes. Des bons moments ? Il y en a eu beaucoup avant le match de Caen. C'est une grande joie d'entraîner cette équipe. » Il n’empêche que ce mercredi (21h) face à Montpellier, une élimination à domicile en Coupe de France serait très mal accueillie…

Share