En réalité, Bielsa n'a rien à reprocher à Labrune pense Ménès

En réalité, Bielsa n'a rien à reprocher à Labrune pense Ménès

Photo Icon Sport

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour que Marcelo Bielsa allume sa première mèche à l’OM. En effet, l’Argentin n’en est pas à son coup d’essai comme le prouve sa réputation d’entraîneur ingérable, sérieusement alimentée lors de son passage à l’Athletic Bilbao. A croire que l’ancien sélectionneur du Chili cherche les problèmes partout où il passe, même lorsqu’il n’y en a pas. C’est en tout cas l’avis de Pierre Ménès, pas surpris par les déclarations de Bielsa. 

« La semaine dernière, Marcelo Bielsa a offert, à la presse marseillaise médusée, une conférence de presse au napalm sur Vincent Labrune et les dirigeants olympiens, coupables de tous les maux et notamment de ne jamais avoir suivi son avis sur le recrutement. En fouillant un peu sur le dossier, on s’apercevra bientôt que Bielsa n’en avait pas vraiment, d’avis, a prévenu le journaliste. Mais il est comme ça. Il a toujours été comme ça. Il a besoin d’être en révolte perpétuelle contre quelque chose ou quelqu’un. C’est son moteur. » Ce que Vincent Labrune n’ignore pas puisqu’il n’aurait pas l’intention de sanctionner lourdement son entraîneur.

Share