El Loco dans l’asile de l’OM, ça ne pouvait que clasher

El Loco dans l’asile de l’OM, ça ne pouvait que clasher

Photo Icon Sport

Entraineur de Montpellier, Rolland Courbis a profité de la conférence de presse précédant le match de son équipe contre Lorient pour se lâcher sur l’actualité de son ancien club : l’OM. La polémique ne désenfle pas entre Marcelo Bielsa et Vincent Labrune, depuis la sortie médiatique du coach argentin à l’encontre de son président, à propos de la gestion du marché des transferts. Pour « Coach Courbis », il serait tout de même bon de ne pas trop se tromper de sujet, et de souligner qu’il y a d’autres problèmes plus graves dans le football français que cette guerre interne qui était inévitable.

« J'ai l'impression par moments que les problèmes à soulever vous ne les soulevez pas et les problèmes qu'il ne faut pas généraliser, vous les généralisez. On oublie un petit truc. Est-ce qu'un coach de Marseille, à Marseille, qu'on surnomme El Loco, dans un endroit qu'on peut comparer à un asile sympathique au niveau de la passion, avec des supporters qui sont plus passionnés que passionnés, est-ce qu'un entraîneur peut faire ça ? Mais ce qui se passe à Marseille est différent de ce qui se passe ailleurs. Aujourd'hui, nous nous sommes fait enfler dans les droits télés. Tout se passe en coulisse. Le fair-play financier bousille les intérêts du football français, on s'en fout. Ce qui est important c'est ce que va dire Labrune ? C'est ça ? Et bien, excusez-moi de ne pas être d'accord », a confié l’entraineur de Montpellier, pour qui la situation actuelle à l’OM n’est vraiment pas une surprise. 

Share