Dugarry désigne le point faible de l’OM

Dugarry désigne le point faible de l’OM

Photo Icon Sport

Dans les gros matchs, l’OM n’y arrive pas. Et si les questions d’arbitrage ont été souvent évoquées pour expliquer la bascule dans le mauvais sens de ces matchs, force est de constater que les Olympiens peinent à conclure leur domination dans les matchs à six points. Mais, pour Christophe Dugarry, qui suit souvent ces chocs de la L1 pour le compte de Canal+, le problème est surtout défensif. L’OM manque de joueurs capables d’apporter de la sérénité et une relance propre. Quand les Marseillais n’arrivent pas à gagner, ils devraient au moins être capables de ne pas perdre, résume ainsi le champion du monde 1998. 

« Il a une seule organisation, une seule animation, et les joueurs doivent rentrer dans ce moule. J’aime les idées de Bielsa, mais en ne s’adaptant pas ou peu à l’adversaire comme aux qualités de ses joueurs, il se prive de cordes à son arc. Il y a un vrai crack derrière à l’OM, de niveau international, c’est Nkoulou. Dja Djédjé, Fanni, Morel, Mendy, Romao, Lemina ne sont pas des internationaux en puissance, mais seulement de bons joueurs de L 1. Cette équipe concède trop d’occasions. Et, à Bordeaux, face à une équipe qui n’attaquait pas, ils ont perdu de nombreux ballons dans les premières relances, ils ne respiraient pas la sérénité », a souligné Christophe Dugarry dans les colonnes du Parisien. Il est vrai que, dimanche dernier, il n’aura pas fallu beaucoup d’occasions pour que les Girondins trouvent la faille, alors qu’ils avaient été assez peu menaçants sur l’ensemble de la rencontre. 

Share