Deschamps reconnait que l’OM a un casse-tête en défense

Deschamps reconnait que l’OM a un casse-tête en défense

Photo Icon Sport

Face à Rennes, Marseille jouera une rencontre décisive pour essayer de continuer à remonter la pente face à des adversaires directs, comme cela fut parfaitement effectué face à Lille. Didier Deschamps, qui avait demandé au minimum un renfort en attaque pour cet hiver et l’a obtenu avec Brandao, sait que la blessure de Stéphane Mbia va faire très mal à son arrière-garde. L’entraineur olympien n’a plus que quatre défenseurs habitués à la Ligue 1 utilisables, et cela forcera encore une fois Rod Fanni à jouer dans l’axe. Un poste que l’ancien rennais n’affectionne pas particulièrement, mais le champion du monde 1998 fait avec les moyens du bord. 


« Stéphane a une blessure musculaire qui n’est pas anodine. C’est un joueur important par rapport à sa qualité. Avec N’Koulou, ça marchait bien en charnière centrale. C’est un coup dur. Avec l’absence de Diawara parti à la Can, ça devient  problématique. Rod Fanni préfère le poste de latéral droit mais pour son tout premier match à l’OM, il avait joué dans l’axe car on était dépeuplé. La polyvalence sert aussi, il faut trouver des automatismes. Jouer contre Le Havre l’a mis dans le rythme, ça l’habitue aussi. Le poste de défenseur central demande plus de concentration car la moindre erreur peut être fatale », a rappelé l’entraineur marseillais, qui a toutefois vu cette charnière centrale inédite avec N’Koulou avoir un peu de temps de jeu commun dimanche contre Le Havre, même si l’attaque rennaise promet d’être autrement plus remuante.  

Share