Deschamps ne craint pas les frondeurs de l'OM

Deschamps ne craint pas les frondeurs de l'OM

Photo Icon Sport

Didier Deschamps va retrouver mardi soir le Vélodrome, mais ce sera cette fois comme sélectionneur de l’Equipe de France. Deux ans après avoir quitté l’Olympique de Marseille, dont il a contribué à écrire la légende comme joueur puis comme entraîneur, Didier Deschamps n’est pas inquiet d’un éventuel retour de ceux qui l’avaient sévèrement vilipendé lors de sa dernière saison comme coach de l’OM. Et s’il n’a pas oublié les banderoles (notre photo), le sélectionneur national français se sait quand même apprécié par une majorité peut-être plus silencieuse.

« Je ne m'attends à rien. Je ne reviens pas comme adversaire de l'OM mais comme sélectionneur. Bien sûr, si l'on m'applaudit, s'il y a une banderole comme vous le dites, ça me fera plaisir. Mais je vais vous dire : la grande majorité des supporters ont apprécié ce que j'y ai fait. C'est ce que me disent presque tous ceux que je croise. Ma reconnaissance à Marseille existe, même si elle n'est pas visible parce que pas médiatique. On ne peut pas faire l'unanimité. Qu'une minorité se soit exprimée, ça fait partie du jeu, là-bas », avoue, dans l’Equipe, Didier Deschamps, qui devrait avoir droit à une grosse ovation de la part des supporters phocéens de l’équipe de France.

Share