Comment Gignac a tenté d'embrouiller Jordan Ayew

Comment Gignac a tenté d'embrouiller Jordan Ayew

Photo Icon Sport

Lorsque l’arbitre Benoît Millot a généreusement accordé un penalty à Lorient cinq minutes après l’ouverture du score de l’OM, cela ne faisait aucun doute, Jordan Ayew ne pouvait pas laisser passer une telle occasion de s’illustrer face à son ancien club. D’autant que le Ghanéen est le tireur désigné des Merlus, lui qui avait déjà réussi sa tentative samedi dernier à Toulouse. Un penalty qui n’a pas échappé aux Marseillais et à André-Pierre Gignac, que l’on a vu tenter de déstabiliser Jordan Ayew juste avant son face à face avec Steve Mandanda. 

« Je lui ai demandé s’il allait le tirer pareil que face à Toulouse et il m’a dit oui, a révélé Gignac après la rencontre mardi. Et il l’a fait. J’aurais dû en informer mon gardien mais je ne voulais pas le déstabiliser. Steve (Mandanda) est assez grand pour prendre ses décisions et choisir le bon côté. » Pas cette fois puisque le frère cadet d’André Ayew a tranquillement attendu que Mandanda choisisse un côté pour égaliser et ainsi accrocher le leader du championnat (1-1).

Share