Comment battre l’OM ? Les explications détaillées de Mounier

Comment battre l’OM ? Les explications détaillées de Mounier

Photo Icon Sport

Actuel sixième de Ligue 1, Montpellier a déjà réalisé un petit exploit cette saison : battre l’Olympique de Marseille à deux reprises ! A croire que les Héraultais ont trouvé la formule pour neutraliser le système de Marcelo Bielsa. En effet, si Anthony Mounier refuse de parler de « recette » pour terrasser l’OM, les conseils de l’ancien Lyonnais pourraient aider quelques formations notamment au sujet de la sentinelle Giannelli Imbula surchargée au milieu de terrain.

« Certainement, les deux fois, ils ont joué à cinq derrière. Ils ont un super joueur dans l’entrejeu, Giannelli Imbula, mais dans ce système-là, il est vraiment seul au milieu. On s’est évertué à l’esseuler encore plus en coupant les relations qu’il pouvait avoir avec ses partenaires, a expliqué le milieu offensif sur le site officiel de son ancien club l’OGC Nice. Ainsi, en récupérant le ballon assez haut, on avait plus d’espace pour jouer rapidement vers l’avant. D’autant que dans un système à cinq, les latéraux jouent souvent très haut. » Mais pour sortir balle au pied, il faut déjà passer le premier rideau d’attaquants qui pressent dès la perte de balle.

« Devant, ils ont des joueurs qui sont capables de marquer contre n’importe qui. Payet, Gignac, Thauvin,... des joueurs qui sont capables de faire la différence à tout moment. Après, même si Bielsa leur demande de faire le pressing à la perte du ballon, ils ne sont pas rompus à l’exercice. Ça laisse des espaces à l’adversaire », a-t-il souligné, prenant l’exemple de Guingamp qui aurait pu l’emporter avec plus de réalisme devant le but de Mandanda. L’efficacité, c’est d’ailleurs l’ingrédient indispensable que les Niçois devront incorporer vendredi soir (20h30).

« Il faudra faire preuve d’efficacité. Encore une fois, ils ne sont pas vraiment en confiance. Donc en ouvrant le score, Nice peut vite les faire douter, a prévenu Mounier. Il faudra être solide défensivement et mettre de la folie devant, grâce à la technique et la vitesse des petits gabarits. En ressortant proprement le ballon et en évitant le premier pressing, il y a la possibilité de jouer et d’exploiter des ballons. » Les failles marseillaises sont connues, à Nice de les mettre en pratique.

Share