Ce bide de l’OM qui pensait pouvoir sortir du loft

Ce bide de l’OM qui pensait pouvoir sortir du loft

Photo Icon Sport

Baptiste Aloé, Stéphane Sparagna, Gaël Andonian, Bill Tuiloma, Billel Omrani. Marcelo Bielsa a beau ne jamais déroger de son 11 de départ, il donne néanmoins sa chance aux jeunes joueurs du crû pendant les matchs, même si ceux-ci semblent parfois bien loin du niveau requis. Une stratégie qui donne des regrets à un enfant du pays, qui était arrivé plein de promesses à l’été 2012, avant de disparaître très rapidement de la circulation, en prêt à Brest puis Bastia. Parti à Caen l’été dernier, où il n’a pas non plus réussi à s’imposer, Florian Raspentino estime qu’il aurait peut-être mieux fait d’attendre d’avoir sa chance avec Marcelo Bielsa. 

« Il y a surtout un peu de regret d’être parti si vite. Quand je vois les jeunes qu'il fait entrer sur le terrain, je me dis que j’aurais pu faire comme Rod Fanni: être patient. J’ai quand même une petite expérience en L1 avec Brest et Bastia, alors peut-être que j’aurais eu une petite chance de faire des bouts de match. Je reste tout de même toujours en contact avec «Dédé» Gignac et le kiné de l’équipe, mais on ne parle pas de ce qu’il se passe à l’OM », a confié à 20 Minutes l’ailier désormais prêté à Dijon, qui espère monter avec le club bourguignon, et pourquoi pas continuer l’aventure en L1 avec le DFCO.  

Share