Au Brésil, on demande à l'OM de se bouger

Au Brésil, on demande à l'OM de se bouger

Photo Icon Sport

La défaite à domicile dimanche contre Montpellier en est la confirmation, l’OM a besoin de renforcer son secteur défensif. Un constat déjà évident avant même le début du championnat et le départ de Lucas Mendes. On peut donc s’attendre à ce que le club phocéen recrute au moins un défenseur au cours des deux dernières semaines du mercato, sachant que la piste menant à Alef serait dégagée pour l’OM. Capable d’évoluer en charnière centrale tout comme en sentinelle devant la défense, ce jeune joueur de 19 ans est actuellement à Marseille, en théorie afin de passer sa visite médicale en vue d’un prêt en provenance de Ponte Preta. Mais les négociations tardent à se concrétiser contrairement à ce qui est annoncé dans la presse, ce qui commence à agacer le club de deuxième division brésilienne.

« L’Association Sportive de Ponte Preta informe, et contrairement à ce qui a été rapporté par la presse nationale et internationale, qu’il n’y a aucun accord de conclu avec l’Olympique de Marseille pour un prêt, à ce jour. (…) De plus, les montants indiqués ne correspondent pas à la réalité. Pour terminer, nous nous attendons à ce que le prêt d’Alef se concrétise cette semaine et si cela se produit, nous le divulguerons immédiatement sur nos canaux officiels », a indiqué le club d’Alef, qui pourrait être rappelé par ses dirigeants si l’OM ne s’active pas dans les prochains jours.

Share