Après l’OM, Doyen Sports a une tactique pour conquérir la L1

Après l’OM, Doyen Sports a une tactique pour conquérir la L1

Photo Icon Sport

Etroitement lié à l’Olympique de Marseille pendant le dernier mercato estival, Doyen Sports ne compte pas s’arrêter là. Le fonds d’investissement aurait l’intention d’augmenter son influence en Ligue 1.

Souvent utilisé au Portugal et en Espagne, le recrutement de joueurs par l’intermédiaire d’un fonds d’investissement pourrait vite devenir à la mode dans l’Hexagone. Car le phénomène a déjà influencé l’Olympique de Marseille, dont la collaboration avec Doyen Sports a joué un rôle dans les décisions prises par Vincent Labrune cet été. On pense notamment au transfert de Giannelli Imbula au FC Porto, au départ de Mario Lemina à la Juventus Turin ou aux arrivées de Michel, Rolando et Paolo De Ceglie. 

Doyen Sports vise la L1

Mais si ce procédé ne fait pas du tout l’unanimité, notamment à Marseille, il pourrait tout de même se répandre en Ligue 1, annonce L’Equipe. La stratégie du fonds d’investissement est simple : proposer un service complet avec des agents de joueur, des conseillers financiers, des banquiers ainsi qu’un service de scouting. En gros, DS fait l’essentiel du travail, ce qui lui permet de devenir indispensable, comme l’a expliqué Lionel Maltese, spécialiste du management et du marketing sportif.

« Il va devenir une sorte d'IMG, une grosse boîte d'agents comme il y en a aux Etats-Unis, où ce marché est beaucoup plus concentré qu'en France. Aujourd'hui, les boîtes d'agents utilisent le FC Porto comme un show-room. Et Doyen, économiquement, c'est comme un notaire qui vous avance des fonds pour pouvoir faire un achat, a-t-il comparé. A terme, soit ils se font racheter, soit ils tissent leur toile, en amont et en aval du joueur, pour devenir incontournables. » Mais nul doute que certains pensionnaires de L1 seront méfiants, à l’image de Jean-Michel Aulas à Lyon.

Share