Anigo se prosterne devant son Dieu Gignac

Anigo se prosterne devant son Dieu Gignac

Photo Icon Sport

Dans le cadre de sa chronique pour France-Football, José Anigo a adressé une lettre ouverte à André-Pierre Gignac, récemment devenu meilleur joueur du Mexique et champion national avec les Tigres de Monterrey. Pour l’ancien directeur sportif et entraîneur de l’Olympique de Marseille, il ne fait aucun doute que Gignac a fait une belle opération en rejoignant libre le Mexique après avoir quitté l’OM car pour lui les portes de l’équipe de France s’ouvrent désormais en grand. Et José Anigo de faire d’APG10 le meilleur attaquant des Bleus pour l’Euro 2016 avec ou sans Karim Benzema.

« En ce moment, j’entends dire un peu partout que la possible absence de Karim Benzema au prochain Euro serait très préjudiciable au rendement offensif des Bleus. D’autres évoquent le nom d’Olivier Giroud pour occuper la pointe de l’attaque. Mais pratiquement personne pour parler de toi. Ils sont aveugles ou quoi ? Je suis tout seul à voir que tu es dans la forme de ta vie ? Je suis tout seul à m’apercevoir que tu es arrivé à maturité ? Je suis tout seul à penser que tu es supérieur à l’attaquant des Gunners ? Je suis tout seul à me souvenir que les gros défis ne te font pas peur ? Persister à l’OM alors qu’une partie du Vélodrome et de la ville souhaitent ton départ, c’est du très costaud. On ne retourne pas l’opinion des Marseillais sans avoir un énorme mental.Je suis tout seul à penser que tu es supérieur à Giroud ? Je suis convaincu que les Bleus vont avoir besoin d’un attaquant à la confiance inoxydable et au moral en acier trempé. C’est tout toi, ça, non ? Franchement, je te vois réaliser un gros Euro, pour peu que le sélectionneur te couche sur sa liste, ce dont je ne doute pas, et qu’il t’accorde du temps de jeu. Franchement, en ce moment, je ne vois personne qui te soit supérieur en attaque. Puisque la période des voeux approche, je te souhaite juste de prolonger au maximum cette période de plénitude. Car ton bonheur et ta confiance pourraient bien être contagieuses aux Bleus », écrit José Anigo, convaincu qu’André-Pierre Gignac est clairement l’avenir offensif de l’équipe de France. 

Share